Notre actu Qui sommes nous ? Nos services Nos formations Sensibilisation & droits Un regard sur notre passé Contacts & liens Humour


NOTRE ACTU

PREVUS, IMPREVUS : MAL VUS !


ENGAGEZ-VOUS, QU'ILS DISAIENT !


PREVUS, IMPREVUS : MAL VUS !

La vie, pour notre structure associative, est construite de surprises aléatoires, en ce premier trimestre 2022. Entre les prévisions, que nous façonnions en 2021 et qui tombent à l’eau, puis les imprévisibles qui se posent, apportant une nouvelle donne, la conclusion est vite faite : nous sommes de mauvais voyants, au pays des aveugles ! Au-travers des paragraphes thématiques suivants, nous montrerons comment les actions prévues l’an dernier échouent, laissant place aux commandes imprévues, apportant un souffle nouveau et durable, semble-t-il, à Sonorium Francophone !

Débutons par un point sur l’Assemblée Générale de janvier 2022, qui devrait préparer les activités des 20 ans en 2023. Au lieu de cela, le petit nombre de présents, les envies de désengagements de certains adhérents (qui restent finalement), le questionnement sur la multiplicité des services, certains inactifs, d’autres pour lesquels nous sommes bien peu nombreux à agir, ont provoqués des débats assez houleux ! Bref, ces thématiques soulevées oralement n’ont rien donné de constructif. Et les 20 ans de Sonorium Francophone, en 2023 ? On verra plus tard !

Poursuivons avec l’un des thèmes parmi les plus importants, puisque Sonorium Francophone est un organisme de formation reconnu. Nous envisagions une quinzaine de semaines de 2022, occupées par des sessions formatives, pour des déficients visuels aux projets audio. Ils se sont désistés pour la plupart ; il ne resterait qu’une, trois ou peut-être cinq semaines prises par des stages, entre août et novembre prochain, si tout va bien ! Les déceptions avaient commencé en septembre 2021, alors que nous recevions individuellement les 3 non-voyants gagnant du jeu Sonoquiz. Le parisien Tanguy, voulant améliorer ses méthodes de montage, nous écrit, au lendemain de l’entretien préparatoire, qu’il n’est pas « assez souple pour ce type de formation ! » Puis, vient le tour de David de la région nantaise, qui a du mal à trouver ses dates pour ce stage de Musique Assistée par Ordinateur, du fait d’autres approfondissements informatiques, conduisant à un hypothétique emploi. C’est le même argument d’emploi du temps, qu’utilise l’artiste parisienne Nathalie, pour repousser sans cesse, puis pour se désister de son initiation aux enregistrements et au montage de son. En jouant au Sonoquiz, chacun avait obtenu un temps gratuit sur les deux semaines formatives ! De son côté, ayant déjà connu nos enseignements sur l’enregistrement d’instruments acoustiques en 2019, Emmanuel, notre adhérent aveugle envisageait huit semaines de la formule préprofessionnelle, pour les numérisations de documents analogiques et les techniques de sonorisations ou d’animations festives. Ces modules formatifs étaient répartis d’octobre 2022 à février 2023. En cours de reconversion professionnelle, ce quadragénaire de la région parisienne ne pouvait aboutir qu’à réduire son projet audio. En fait, entre juillet 2021 et avril 2022, Emmanuel s’est bercé d’illusions, malgré nos conseils prudents. Aujourd’hui, la donne change : Emmanuel espère deux semaines ciblées sur la numérisation, dès qu’il pourra prendre un congé en 2023 ! Une partie des semaines libérées, entre octobre et décembre 2022, est proposée aux deux précédents candidats. Si Nathalie ne trouve pas le temps, croyant en la résolution de tout par un logiciel sur lequel elle va s’auto former, gageons que David trouvera le temps pour apprendre les techniques et méthodes plus qu’une application d’un outil ! En revanche, Stéphane, professeur à Paris, vivant en Normandie, était très satisfait de ses deux semaines passées en juillet dernier, à remettre en cause ses méthodes de DJ. Avide d’une nouvelle semaine de stage, il a signé le contrat et reviendra en août prochain ! Entre temps, nous mettons à jour les cours audio et écrits de nos formations, ajustant les données informatives des logiciels de traitements audio. Il va même de soit, que nous n’aurons pas renoncé à l’organisation de l’édition 2022 du jeu Sonoquiz, qui aura été publié en mai sur la page Accueil de ce site !

Pour 2022, nous comptions également sur la multiplication des activités de sonorisation et d’animation de lieux festifs, pour des communes avides de nos prestations. Mais, notre ex-partenaire municipal supprime les festivités populaires auxquelles nous contribuions ou choisit un autre prestataire sonore privé, plus cher et mieux vu politiquement ! A ce jour donc, c’est le vide absolu ! Peut-être que le Marché de Noël trélissacois nous renouvellerait-il son excellent accueil en décembre ? Malgré le froid du climat hivernal, le gel sur nos enceintes et le soleil d’hiver réchauffant tardivement la place de la ville, nous fûmes chaleureusement reçus comme sonorisateurs-animateurs et comme vendeurs sur notre stand. Après cette matinée du vendredi 17 décembre 2021, où on comptait plus de stands que de challans, un amical repas nous était offert.

« L’idéal serait de se manifester, par nos actions, auprès des municipalités du Grand Périgueux ; Pourquoi ne pas prospecter cette quinzaine de communes ? » Se disait-on. « Plusieurs freins existent : le manque de bénévoles locaux et le temps que cela prend dans notre calendrier bien occupé par les services à rendre ! » Observant les sollicitations éventuelles, nous espérions même être visibles aux deux dates des forums d’associations, comptant sur l’intelligence locale. Mais, elle est aux abonnés absents ! En effet, la commune, sur laquelle se situe notre studio et ses activités audio, organise sa rencontre de 25 associations, le samedi 10 septembre 2022. C’est  la première fois depuis longtemps que cela tombe à la même date que celui de la ville voisine ! Partenaire et place historique de notre siège social, la cité de Périgueux est habituée à tenir, chaque second week-end de septembre, son événement regroupant près de 200 structures !

Heureusement, ce premier trimestre 2022 nous permet d’achever deux gros travaux audio de 2021 : le montage de la lecture d’une notice de matériel et la numérisation de 35 bandes magnétiques étaient retardés par des ennuis techniques. Notre magnéto Révox à grandes bobines, revenu de réparation fin décembre 2021, fonctionne de nouveau et même très bien !

Le 1er février, notre adhérent Stéphane reçoit, en provenance de notre Pôle Audio-Vidéo, l’envoi numérique de la notice sonore de son multilecteur Pioneer-DJ-CDJ2000NXS2. Un an avant, ce très patient non-voyant nous adressait deux manuels de ses outils audio numériques, dont il souhaitait l’adaptation sonore. En avril 2021, celle consacrée à sa console de mixage, enregistrée et traitée par nos soins, lui était transmise. La seconde est plus complexe à créer et plus longue, car de nombreux graphiques et tableaux sont à décrire, la plupart des explications du livret est virtuelle ou désordonnée et nécessite des clarifications orales. Nos enregistrements avec les voix de Sandrine, Claudine et Arnaud, ajustées par quelques effets, quelques musiques créées et remixées par nos soins, quelques voix additionnelles de jingles, ainsi que le découpage des chapitres en plusieurs séquences sonores (appelées plages), donnent un aspect plus joyeux à l’écoute d’un texte souvent répétitif ou compliqué dans sa formulation. Pour exemple de cette illustration sonore, profitez de l’écoute du sommaire de ce manuel. Afin d’être complets sur ce thème, exposons une conséquence de cette réalisation. En mars 2022, sur la demande d’un autre adhérent non-voyant, nous étudions la notice d’un clavier musical très complexe de la société Arturia. Même sans décrire les graphiques et visuels, le document de 130 pages resterait réalisable en audio, à condition d’adapter d’abord son texte, puis l’aménagement des séquences sonores du fait de nombreux sous-chapitres écrits à enregistrer. Notre adhérent Emmanuel, possesseur de l’appareil, souhaite la version parlée de ce guide d’utilisateur. Observons que ce travail serait long à réaliser pour Sonorium, dans un contexte chargé en prestations et formations, voire qu’il ferait beaucoup patienter le demandeur. Nonobstant qu’Emmanuel a, pour sa part, un autre projet formatif à nos côtés, donc que le cumul financier des deux opérations pourrait bien lui être coûteux ; enfin que tout ne peut pas se faire simultanément dans le même local, ni en un claquement de doigt ! Notre ensemble de suggestions avisées interpelle le demandeur, qui prend alors le temps de réfléchir, avant de se désister en avril !

Téléchargez gratuitement ici le fichier audio du sommaire.

De janvier à mars, notre Pôle Audio-Vidéo achève enfin la numérisation des 35 bandes magnétiques, fournies par les Archives Sonores du Département. Depuis mai 2021, cette prestation devait s’effectuer en traitant ces bobines aux contenus à mettre en fichiers audio et à les décrire par écrit. Ce travail pour le premier lot de 20 bandes fut interrompu par la panne du Révox en juillet. En janvier 2022, les 6 dernières bobines de ce lot sont converties en Wav et en MP3 et leur contenu audio est décrypté simultanément en temps réel. Le 10 février, notre interlocutrice aux Archives Sonores Départementales, Laurence, nous remet le second lot de 15 bobines. De durée plus courte pour la plupart, elles sont acquises en temps réel sur l’ordinateur, mais plusieurs sont numérisées en une journée. Le descriptif écrit s’effectuant simultanément, la qualité audio restant correcte, un faible traitement des souffles est nécessaire, donc le travail est conclu plus rapidement. Le 17 mars, étaient effectuées la dernière remise de clé USB contenant ces fichiers sonores et la restitution des bandes magnétiques, achevant ces échanges de données audio, avant de conclure la partie écrite de ce partenariat. Ces anciennes bobines et les fichiers audio, disponibles en consultation aux Archives Sonores de Dordogne-Périgord, relatent les souvenirs parlés et les lectures de Monique Chauvaud de Rochefort. En 1977 et 1978, cette sexagénaire s’enregistrait, narrant ses anecdotes d’enfance ou de jeunesse, ponctuées de commentaires sarcastiques et nostalgiques. Quelques lieux de Dordogne et de Haute-Vienne sont évoqués, quelques métiers ou boutiques sont décrits, mais on entend surtout des remarques sur sa famille ; sans la connaître, nous avons réussi à établir son arbre généalogique !

C’était vraiment imprévisible, mais les premiers mois de l’année nous offrent aussi l’opportunité de prendre en  charge de nouvelles commandes audiovisuelles pour des individuels et pour des organismes. Certaines nous occuperont pour l’année en cours et la suivante.

Le 25 janvier, notre Pôle Audio-Vidéo numérise un 33 tour (de chansons algériennes de Djourdjoura) en deux exemplaires CD, pour un de nos adhérents. Depuis 2018, Jacques est un fidèle de ces demandes autour des musiques et des contes à transférer d’un support analogique (cassette ou disque) sur CD ou clé USB. Le 28 mars 2022, il récidive et nous apporte la cassette audio de « Pierre et le loup » à reproduire sur CD. Une semaine après, Jacques récupère sa commande et nous explique qu’elle est à destination d’une amie girondine, possédant plusieurs cassettes qu’elle aimerait voir numérisées ultérieurement. Une nouvelle fois, le 7 mars, l’Association Républicaine des Anciens Combattants de Périgueux (dont Jacques est trésorier) nous sollicite une compilation de chansons et musiques, qui seront utilisées pour une commémoration en avril. Issus de divers disques, les titres sont d’abord traités pour leur son, puis rassemblés sur clé USB. Le demandeur se ravise alors et les souhaite sur CD ; ce que nous exécutons sans souci.

Une autre commande sonore est formulée, mais s’avère inattendue quant à  sa provenance : nous ne connaissions personne en Alsace, en mesure de solliciter nos services ! Orientée vers notre structure par notre ancien cotisant Christian, l’alsacienne non-voyante, Stéphanie souhaitait s’informer sur le coût unitaire avant d’adhérer et de nous envoyer deux enregistrements. Ces supports lui servent à des actions sensibilisant des petits enfants à l’écoute et au handicap visuel. En questionnement sur ces cassettes, (contenu, qualité et durée) ou encore sur le support accueillant les sons, nous recherchons des renseignements, auprès de Stéphanie, entre février et début mars. Il s’agissait de répondre à son interrogation et de préparer un devis au tarif adhérent le plus juste possible. Le 7 mars, nous passons de la préparation à la numérisation des cassettes audio. Le 15, étaient prêts les deux CD en boitiers avec marque braille pour les distinguer, étiquettes et livrets en caractères agrandis. Les deux disques reprennent le contenu des cassettes des jeux édités par la société Nathan, l’un intitulé « Loto Sonore » et l’autre « Quel est ce bruit ? ». Sur chaque plage des disques, figure un son du quotidien, que les enfants joueurs doivent identifier ! Certains bruitages sont remplacés par nos soins pour être plus explicites à l’écoute. Avec l’accord de la demanderesse, nous n’avons pas répété les doublons audio du jeu et avons conservé les présentations parlées, lorsqu’elles existent.

Les Archives Sonores Départementales font de nouveau appel à nos services. Dès le 21 janvier, alors que la précédente prestation, relative aux bandes magnétiques, ne soit achevée, un nouveau devis est sollicité par Laurence. Il s’agit là du plus grand travail audio et donc du plus gros contrat, que Sonorium Francophone réalise en 19 ans d’existence ! Les supérieurs hiérarchiques de notre interlocutrice souhaitent la numérisation de 300 cassettes de la deuxième tranche des documents sonores de Radio Périgueux 103. Tout comme Laurence, notre président Arnaud est un ancien journaliste de cette radio et avait déjà travaillé des best of de vielles émissions pour les 15 ans de la station en 1997. Cette Radio associative de Dordogne-Périgord aurait fêté 40 ans en février 2022, si elle émettait encore ! D’aucuns y verront un signe, du fait qu’Arnaud soit celui qui retrouve des émissions, reportages, des versions brutes et montées en musiques, sur des thématiques locales, politiques, sociales et culturelles des années 1982 à 1999. Souvenirs et mémoires sonores sont donc au programme de cette nouvelle période ! Quel trésor audio ! Si 500 heures sont estimées, pour la mise en fichiers WAV et MP3 de ces 300 supports, cette prestation devra s’effectuer en les divisant en 10 lots de 30 cassettes chacun. Afin d’assurer le meilleur travail dans des temps raisonnables, en laissant une place pour d’autres actions associatives, nous proposons d’accueillir les 5 premiers lots à numériser en 2022 ; les 5 suivants en 2023. Ainsi validée par les Archives du Département, cette action conventionnelle débute le 17 mars 2022, par la remise du premier lot de 30 cassettes. Le bilan régulier s’effectue par plusieurs mails et par des rencontres physiques pour échanges de données (cassettes contre documents sonores virtuels en fichiers).

De surcroît, les Archives Départementales enchaînent les commandes à notre Pôle Audio-Vidéo. Le 17 mars, est en effet sollicitée la mise en DVD vidéo d’une cassette VHS de 3 sujets sur la Cité de Clairvivre en Dordogne-Périgord. Les 3 sujets sont gravés sur le  disque. Puis son étiquette, son boitier et sa pochette visuelle, reproduction de la jaquette de la cassette d’origine, sont réalisées en une demi-journée par Claudine. La qualité du produit fini est félicitée par les personnels de l’établissement départemental.

Alors, avec un tel bilan trimestriel, pas étonnant que cette page ne fut pas mise à jour plus tôt ! Notre communication en pâtit certainement, mais la quantité et la qualité des travaux rendus créent la marque de crédibilité, de respect et de confiance de Sonorium Francophone, par ces demandeurs. Merci à eux !


ENGAGEZ-VOUS, QU'ILS DISAIENT !

En règle générale, lorsqu’on crée ou participe à une association, lorsqu’on s’acharne à la faire vivre, c’est pour répondre à un manque, à un besoin exprimé par des bénéficiaires, à un développement de ce que l’on appelle « l’éducation populaire », voire pour une cause revendicative ou défenderesse !

Sonorium Francophone correspond à la plupart de ces critères et y trouve ainsi ses raisons d’exister ! Un manque de documents audio du quotidien pour aveugles et malvoyants a poussé l’engagement des bénévoles a fondé Sonorium en 2003, jusqu’à répondre aux besoins sonores d’autres publics « empêchés de lire ». Soutenue dès le début par divers structures locales et nationales (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, Préfecture et Conseil Départemental de Dordogne-Périgord, Présidence de la République), cette motivation nous a conduit à défendre et soutenir cette cause sans discrimination de catégories (qu’on soit jeune ou âgé, atteint de maladies touchant indirectement aux yeux, accompagné ou seul, etc.), mais aussi à combattre les préjugés autour du handicap.

Depuis bientôt 20 ans donc, avec l’aide de subventions municipales et départementales, de mécènes privés (fondations de banques ou de sociétés), de donateurs individuels, de bénévoles et d’adhérents, se concrétise notre principe, jour après jour. Il se met en place quotidiennement sous diverses formes. C’est en s’acharnant à rechercher les moyens techniques et financiers de parfaire ses réponses, que les bénévoles de Sonorium les ont transformés en actes, comme des transcriptions audio, braille et caractères agrandis, des restaurations numériques et des mises en accessibilité de documents audiovisuels, des sonorisations de lieux festifs, des formations spécifiques et thématiques au techniques sonores, mais aussi en faisant connaître aux valides, les outils du quotidien, en créant des ateliers ludiques, pédagogiques et éducatifs de sensibilisation au handicap visuel. Mais rien ne se fait sans partenaires, ni sans participants ! Le soutien partenarial d’organismes, de collectivités et de personnes individuelles, valides ou handicapées, ainsi que la confiance de demandeurs ou de participants nous sont plus que précieux ! Au-travers de cette démonstration des soutiens utiles à notre association, se distinguent ces descriptions d’exemples d’actions, de services aux personnes et aux organismes.

Si des personnes le veulent bien, elles agissent à nos côtés. Toutefois, ce n’est pas l’engagement qui est le plus difficile à mettre en place ; c’est la constance ! En effet, il n’est pas aisé d’obtenir la régularité ou la fidélité d’un être engagé, en fonction du temps et des aléas de la vie, des hauts et des bas collectifs ou individuels, mais surtout du moral qui en incombe ! Tentant de soutenir ou d’accompagner ces cas, nous essayons d’en prendre acte et recherchons sans cesse l’astuce pour créer de nouvelles dynamiques.

Au sein de Sonorium Francophone, chaque année, les bonnes nouvelles alternent avec d’autres plus mauvaises ! Ces alternances de hauts et de bas peuvent nous poser des doutes. Attendu que le doute paralyse, face à la quantité de sollicitations et de rebondissements, ce n’est jamais le bon moment pour rester inactif et paralysé ! Il s’agit donc de faire face et de savoir comment et avec qui, surmonter ces soubresauts. En clair, d’être réactif !

Libre à vous, chers lecteurs, de faire connaître Sonorium Francophone, notre site Internet, nos adaptations d’écrits du quotidien en audio, braille et caractères agrandis, nos traitements sonores et audiovisuels de vos anciens supports (cassettes, disques, bandes magnétiques, DAT, MD, accès d’audio description sur DVD, VHS ou cassette caméscope, négatifs de photos ou diapositives, etc.), ainsi que nos formations et le jeu Sonoquiz ! N’oublions pas les services aux structures : l’adaptation de textes et de visuels en audio ou tactile, la sonorisation – animation de lieux festifs, la sensibilisation au handicap visuel, etc. S’il est besoin de renseignements, contactez-nous ! Un texte promotionnel, téléchargeable ici, décrit nos services pour tous. Communiquez-le à vos contacts valides ou handicapés. Merci !

Téléchargez ici « 2022 services de Sonorium »


 Haut de page